Mairie
51370 St Brice-Courcelles
Tél. 03 26 09 07 65
Fax : 03 26 09 72 88
accueil@st-brice-courcelles.fr
mardi 16 Jul Soleil voilé 20°C

spacer

spacer


Villes et villages fleuris RMS Conseil Général de la Marne Service Public
Accueil > Actualités

Pour le fonctionnement du réseau d’assainissement, stop aux lingettes dans les WC !

Pour éviter de boucher vos canalisations, ne jetez plus aucune lingette dans la cuvette des toilettes ! Votre commune est équipée d’une station de relèvement des eaux usées.

Elle sert à pomper et à faire transiter les eaux usées de votre habitation jusqu’à la station d’épuration, dont le rôle est de nettoyer l’eau. Les mauvais gestes du quotidien perturbent le fonctionnement des stations de relèvement des eaux usées... et impactent votre facture d’eau ! Des quantités importantes de matière fibreuse sont régulièrement extraites des stations. Leur accumulation a pour effet de boucher les pompes et les réseaux d’eaux usées, générant ainsi des désagréments pour la commune et pour les habitants.

Afin de vous garantir un service de qualité, les agents de la direction de l’Eau et de l’Assainissement de Reims Métropole interviennent sur le réseau des eaux usées dès qu’ils constatent que les eaux ont des difficultés à s’écouler. Ces interventions répétées (20 fois plus nombreuses que s’il n’y avait pas de lingettes) génèrent un coût qui est répercuté sur le prix de l’eau et donc sur votre facture...

Une seule solution : pour ne pas engorger les canalisations, ni dégrader les pompes, et éviter dans le même temps d’alourdir votre facture d’eau, il est important de ne plus jeter vos lingettes ou serpillières, même celles dites « biodégradables » dans la cuvette des WC : jetez-les dans la poubelle !


Journée du Cycle de l’eau le samedi 13 juin

Divers ateliers seront mis en place :

la production de l’eau potable et sa protection, le réseau de distribution de l’eau potable, les réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales, les bons gestes pour économiser l’eau, les bons gestes rejets, le bar à Eau ainsi qu’une rapide visite de la station d’épuration.

Accès libre et gratuit

Horaires : 10h à 12h30 et 14h à 17h

Sur le site de la station d ’Epuration - Chemin des temples à Saint Brice-Courcelles.

Rendez-vous à 14h pour une visite en langue française des signes (env 2h)

En partenariat avec l’Agence de l’Eau Seine Normandie.


CITURA : Les fériés de mai 2015

• Vendredi 1er mai 2015 Comme chaque année, le jour de la fête du travail, le réseau CITURA ne circule pas.

• Les vendredi 8, jeudi 14 et lundi 25 mai 2015 Le réseau CITURA circule selon les horaires de dimanches et jours fériés.

• A l’occasion de l’ouverture exceptionnelle des magasins IKEA et Leclerc Saint-Brice Courcelles les vendredi 8, jeudi 14 et lundi 25 mai 2015 : - Ligne 14 : circulation entre Neufchâtel et la Maurencienne de 12h à 19h - Ligne 8 : prolongation de toutes les courses jusqu’au terminus "Thillois" entre 10h et 20h

Pour plus d’informations : Numéro vert 0 800 003 038 / Site internet www.citura.fr / La Boutique CITURA, 6 rue Chanzy – Reims

Contact presse : 06 79 62 86 92


Journée d’information sur Alzheimer en maison de retraite du 51 le 30 mars

Le lundi 30 mars, le site MediPages propose une journée d’information et de conseil sur Alzheimer. Elle est destinée aux personnes âgées, hébergées ou recherchant une maison de retraite du 51, ainsi que leurs familles et leurs aidants. Après une inscription préalable sur la page de l’événement, des spécialistes en gérontologie répondront aux questions par téléphone. Un annuaire sera également mis à la disposition et le site de MediPages offrira des conseils pratiques, des documents officiels, ou des informations sur la vie des séniors dans la Marne.

Plus d’informations sur http://www.medipages.org/


Enquête téléphonique sur le chauffage au bois à partir du 9 mars

La qualité de l’air est une préoccupation de santé publique de plus en plus important. La loi du 30 décembre 1996 sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie (LAURE) s’appuie sur le « droit reconnu à chacun de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé ». Elle a pour objet de prévenir, surveiller, réduire ou supprimer les pollutions atmosphériques.

Dans ce contexte, l’État assure, en lien avec les collectivités territoriales, la surveillance de la qualité de l’air et de ses effets sur la santé et sur l’environnement. En Champagne-Ardenne, le suivi de la qualité de l’air est assuré par l’association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air ATMO Champagne-Ardenne.

Plusieurs sources sont à l’origine de la pollution de l’air mesurée par les stations de surveillance : transport, industrie, agriculture, chauffage au bois. La combustion de biomasse, notamment dans les appareils de chauffage au bois, participe ainsi à la pollution en poussières. Cependant, la ressource biomasse constitue également une source d’énergie thermique d’origine renouvelable en France. Le développement de cette énergie renouvelable doit donc passer par l’installation d’appareils performants et le renouvellement des appareils anciens afin d’améliorer la qualité de l’air.

La ville de Reims est concernée par l’obligation de mise en œuvre d’un Plan de Protection de l’Atmosphère afin de réduire les niveaux de pollution atmosphérique dans la métropole.

Pour cela, une connaissance du parc individuel de chauffage au bois est indispensable afin de pouvoir définir les dispositifs d’accompagnement permettant d’améliorer la qualité des émissions liées au chauffage au bois.

La DREAL Champagne-Ardenne engage en collaboration avec Reims métropole, ATMO Champagne-Ardenne, l’ADEME, la Direction Départementale des Territoires de la Marne, et le cabinet ELS Concept une enquête téléphonique relative au chauffage au bois.

Le périmètre de cette enquête sera le pays Rémois dont fait partie Saint Brice Courcelles L’objectif de l’enquête : ⁃ Mieux connaître le parc d’appareils de chauffage au bois individuels et ses pratiques ; ⁃ Identifier les freins et leviers au changement d’équipements et de comportement ; ⁃ Évaluer la sensibilité et la connaissance des personnes interrogées vis-à-vis de la problématique de la qualité de l’air ;

L’enquête se déroulera à partir du 9 mars 2015, sur un mois et demi et n’a pas d’objectif commercial.


Pages : ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 |...