Mairie
51370 St Brice-Courcelles
Tél. 03 26 09 07 65
Fax : 03 26 09 72 88
accueil@st-brice-courcelles.fr
jeudi 17 Aug Clair de lune voilé 16°C


spacer

spacer


Villes et villages fleuris RMS Conseil Général de la Marne Service Public
Accueil > Habiter > Respecter son environnement

Entretien des trottoirs

Contrairement à bien des idées reçues, l’entretien du caniveau et des trottoirs, devant chaque domicile, est à la charge des riverains, c’est-à-dire le nettoyage et le désherbage afin de permettre la bonne circulation des usagers et l’écoulement naturelle des eaux.

En effet, le non-entretien du trottoir peut engendrer des troubles de voisinage, voire des accidents.

Sur le trottoir, on ne peut planter des arbres, ni y déposer des matériaux et ordures.

Seul, le maire est habilité à fixer par arrêté municipal les horaires de dépôt d’ordures.

Lors des périodes hivernales, les riverains sont généralement tenus de briser la glace, de déneiger, de balayer la neige au droit de leurs propriétés et de jeter du sable ou du sel afin d’éviter la formation de verglas, pour permettre le passage des piétons.

Toute négligence est susceptible d’entraîner la responsabilité du propriétaire ou du locataire riverain.


Environnement

Saint Brice Courcelles a conservé en 2016 ses trois fleurs attribuées par le comité régional du tourisme dans le cadre du label "villes et villages fleuris".

Afin de continuer sur cette bonne voie, vous trouverez dans cette rubrique plusieurs conseils et recommandations qui permettront de maintenir notre espace de vie agréable.







Lutte contre les engins motorisés en zones piétonnes

De plus en plus d’adolescents possèdent un deux roues motorisé (scooter, vélomoteur, etc...). La police municipale rappelle à ces jeunes conducteurs qu’ils doivent respecter quelques règles de conduite et de prudence.

PNG - 133.9 ko

En particulier, il est strictement interdit de circuler avec ce type d’engin motorisé dans toutes les zones vertes comme le parc du Mont Hermé ou les Bords de Vesle et les chemins aménagés pour la promenade des piétons. En effet, la conduite de tels deux roues dans ces espaces entraîne des nuisances sonores, des dégradations dans les zones vertes et engendre des risques dont les conséquences peuvent être dramatiques. Il en est ainsi d’une éventuelle collision avec des promeneurs, des cyclistes ou des très jeunes enfants (fort nombreux autour des jeux des parcs). Plusieurs mamans et des assistantes maternelles sont intervenues auprès de la Mairie pour faire part de leur crainte à ce sujet. Il est toujours trop tard pour les regrets lorsqu’un accident arrive, aussi il est dans notre devoir de rappeler que les parents d’enfants mineurs sont civilement responsables en cas de dommage causé à une victime et que les infractions à ces règles du code de la route sont passibles d’une forte amende. Enfin, savez-vous que le grand jeu pour quelques jeunes est de montrer aux autres qu’ils conduisent leur engin motorisé en le cabrant sur la roue arrière ? Demandez donc à votre enfant s’il l’a déjà fait ... demandez lui aussi, s’il porte toujours convenablement son casque.


Plage horaire de l’utilisation d’engins produisant des nuisances sonores

Jours et heures autorisant l’utilisation d’appareils émetteurs de nuisances sonores. (tondeuses électriques et thermiques, coupe bordures, etc.)

- les jours ouvrables : 8h30-12h / 14h30-19h30
- les samedis : 9h-12h / 15h-19h
- dimanches et fériés : 10h-12h


Règlementation pour la taille de haies

Il est dans le bon sens que chacun doit tailler ses végétaux dépassant chez le voisin et sur le domaine public.

En effet ceux-ci ne doivent pas porter atteinte à la commodité du passage et gêner la circulation des piétons et des véhicules.

Le maire peut, dans le cadre des pouvoirs de police qu’il détient de l’article L2212-2-2 du Code général des collectivités territoriales, imposer aux riverains des voies de procéder à l’élagage ou à l’abattage des arbres de leur propriété.


Lutte contre les déjections canines

Nous sommes très souvent interrogés par les habitants concernant les déjections canines qui polluent notre environnement.

Pour information, l’amende de deuxième classe se monte à 68 euros. à ce jour dans notre ville, nous avons toujours souhaité que les propriétaires de ces animaux prennent leurs responsabilités et respectent les lieux publics et privés. C’est le cas pour le plus grand nombre toutefois ce constat doit être nuancé du fait de quelques irréductibles. Nous savons qu’il n’existe pas de solution miracle : les mentalités doivent changer. La police municipale veille et vous-même, n’hésitez pas à faire des remarques envers ceux qui ne respectent pas votre environnement et le laissent désagréablement souillé.