Mairie
51370 St Brice-Courcelles
Tél. 03 26 09 07 65
Fax : 03 26 09 72 88
accueil@st-brice-courcelles.fr
mercredi 18 Oct Clair de lune voilé 12°C


spacer

spacer


Villes et villages fleuris RMS Conseil Général de la Marne Service Public
Accueil > Partager > Le jumelage

Comité de jumelage Saint Brice/Robertsbridge

Robertsbridge est un village anglais situé dans l’East Sussex, paroisse civile de Salehurst et Robertsbridge. Il est à environ 16 km au nord de Hastings. La rivière Rother traverse le village. Il semble que le village remonte à 1176 quand une abbaye cistercienne a été fondée par l’abbé Robert de St Martin. Dans une charte royale accordée en 1198 par Richard Ier, le célèbre Richard Cœur de Lion on trouve pour la première fois l’appelation « Robertsbridge » (Pons Roberti en latin). L’abbaye a été dissoute en 1538, mais la ville a prospéré, et un grand nombre des plus anciennes maisons existantes dans le village datent des 14ème et 15ème siècles, y compris « Le Seven Stars Inn » sur la rue historique High. Robertsbridge abrite également le Codex Robertsbridge 1360, un manuscrit de la musique du 14ème siècle. C’est le plus ancien document de musique écrit spécifiquement pour le clavier. Robertsbridge est bien desservi par les transports d’une part grâce à sa station de chemin de fer, Robertsbridge se trouve sur la ligne qui va de Hastings à Londres. D’autre part l’ A21, une route nationale, passe à proximité immédiate. L’ouverture d’un contournement de cette voie en 1989 a soulagé le village du trafic constant qui le traversait.

Le Robertsbridge Community College, est un collège de spécialistes en mathématiques et informatique, il est le plus petit collège du comté de l’East Sussex. En outre, ainsi que l’école secondaire dans le village, il y a une école primaire (Salehurst Église d’Angleterre primaire), une école avec une réputation très bonne dans toute la région.

Parmi les clubs sportifs est le RUFC Robertsbridge, and Robertsbridge Cricket Club. Robertsbridge a aussi sa propre société de Bonfire.

Pour nous rejoindre, il n’est pas nécessaire de parler parfaitement la langue de Shakespeare : on peut se « débrouiller » avec nos amis anglais qui connaissent un peu de français.

Pour tout renseignement :

Bernard CROIX, blj.croix@wanadoo.fr
Jean-Claude CHAUMET, chaumet.jean-claude@club-internet.fr
Chantal RAVIER, cravier@orange.fr